Espace Client

Rentrée scolaire : et si vous donniez un coup de pouce à vos salariés ?

Toute l'actualité Sociale

Des précisions sur le suramortissement industriel en faveur des PME

Toute l'actualité Fiscale

Avez-vous pensé à l'épargne retraite ?

Toute l'actualité Juridique
conseil

Espace Conseil

Exploitants agricoles : quelle cotisation Atexa en 2019 ? - 05 février 2019

Les montants forfaitaires de la cotisation accidents du travail-maladies professionnelles due, cette année, par les exploitants agricoles sont connus.

En contrepartie d'une assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles, dénommée Atexa, les exploitants agricoles sont redevables, chaque année, d'une cotisation sociale. Fixée annuellement, son montant varie en fonction du secteur d'activité et du statut du non-salarié agricole.

Ainsi, pour les chefs d'exploitation à titre principal ou exclusif qui exercent une activité de maraîchage, de floriculture, d'arboriculture fruitière ou de pépinière, cette cotisation est abaissée, en 2019, à 439,16 ¤, contre 442,33 ¤ en 2018.

En revanche, pour les cultures, l'élevage, l'entraînement, le dressage, les haras, la conchyliculture et les marais salants, la cotisation passe de 456,91 ¤ à 463,01 ¤.

Précision : pour les autres domaines d'activité, les cotisations 2019 restent identiques à celle dues pour l'année 2018. Elles s'élèvent ainsi à 433,85 ¤ pour la viticulture et à 471,57 ¤ pour les exploitations de bois, les scieries fixes, les entreprises de travaux agricoles, les entreprises de jardin, les paysagistes, les entreprises de reboisement et la sylviculture.

Quant aux exploitants agricoles qui exercent leur activité à titre secondaire, ils paient une cotisation égale à la moitié de la cotisation due par les exploitants à titre principal ou exclusif.

À savoir : une cotisation accidents du travail-maladies professionnelles est également due pour les collaborateurs, les aides familiaux et les associés d'exploitation. Elle s'établit à 38,48 % de la cotisation du chef d'exploitation à titre principal ou à 76,96 % de celle du chef d'exploitation à titre secondaire. Sauf pour les collaborateurs dont le nombre annuel d'heures de travail salarié effectué en dehors de l'exploitation excède la moitié de la durée légale de travail. Pour eux, la cotisation s'élève à 19,24 % de la cotisation du chef d'exploitation à titre principal ou à 38,48 % de celle du chef d'exploitation à titre secondaire.

Arrêté du 21 décembre 2018, JO du 27